ETNA

Création. Solo de Thi MaÏ NGuyen
Nominé meilleur spectacle de danse de la saison 2017/2018 par les Prix de la Critique

Une femme sans domicile fixe qui a surement perdu la raison dans une solitude extrême, erre dans son quartier avec ses paquets de vie.
A la fois vieille et jeune, elle explore son corps et ses pensées avant de se laisser partir.
Grâce à ses objets, sa musique et ses sons de vie enregistrés sur des cassettes, elle retrace de différentes façons ce qu’elle a vécu, elle réinvente constamment les évènements. Etna est quatre différentes femmes.
IMPOSSIBLE à TENIR.

Après plusieurs années à collaborer avec différents artistes et chorégraphes, comme
James Thierrée, Wim Vandekeybus, Michèle Anne de Mey, …
Je veux explorer mon univers.
Je désire créer ce solo « ETNA » une femme en recherche constante, qui amasse les matières qui l’ont constitué, le thème de la mémoire est important pour moi.
ETNA a une frayeur terrible d’oublier ce qu’elle a vécu, de perdre les détails de bonheur, de tristesse, de fatigue, de vide et de joie qui l’ont traversé, donc elle a tout gardé.
Comment peut-on se donner à la mort et laisser la vie, si on n’a plus aucun souvenir ou très peu, si on ne sait plus ce qu’on a traversé ?
Elle veut regarder fièrement sa vie pour partir presque tranquillement.
C’est un combat pour garder la vie, l’espoir.

Résidence au printemps 2015.
Présenté au Festival de Kortrijk le 10 octobre 2015.
Première à la Balsamine en mars 2018.
Joué au Marni dans le cadre du D Festival en mai/juin 2018.