Concerts salle Pass Réservation

G. Gado Trio feat. A. Besson

4 septembre 2019 • 20:15

Marni JAZZ Festival #Guitar

Concert d’ouverture

Invité très recherché, Gabor Gado est né en Hongrie en 1957. Il commence la musique par le violon puis s’oriente vers la guitare classique. Il se fait remarquer au sein de formations musicales internationales, par exemple aux côtés de Gérard Weasley, de Randy Bross et de Shammy Jinda (Gyorgy Jinda).
Il a créé le Gabor Gado Quartet qui devint une référence dans toute la France, plébiscité par la presse et le public.
Gabor Gado est aussi le compositeur et l’interprète du disque du chanteur Winand Gabor, Corners of my mind, disque élu « meilleur disque de jazz de l’année 2002″ par le magazine français Jazzman.

En 2003, il reçoit le prix Bobby Jaspar, décerné chaque année par l’Académie Française du Jazz au meilleur musicien européen de jazz.
Après de nombreuses années passées à Budapest où il poursuivit ses rencontres et projets discographiques, il revient avec un nouveau trio composé du contrebassiste Sébastien Boisseau, fidèle compagnon de route, et du batteur australien Will Guthrie.

Airelle Besson était la tête d’affiche de l’édition 2018 du festival. Elle avait été remplacée au pied levé par Erik Truffaz. Le Marni se réjouit de la voir sur scène !
La jazz lady française n’en finit plus de faire rayonner son incroyable talent, multipliant les projets artistiques passionnants et variés.

Gabor Gado guitare, Airelle Besson trompette, Will Guthrie batterie, Sébastien Boisseau contrebasse
wanbliprod.com/artistes/gabor-gado
airellebesson.com

« …On pourrait commencer par dire que Gabor Gado est un guitariste d’exception. Au regard de la musique qu’il nous offre ce serait d’une banalité affligeante. Certes, il a assimilé d’admirable manière le vocabulaire des grands guitaristes de jazz des années 1970, tels John Abercrombie ou Pat Metheny. Mais ce qui bouleverse chez ce musicien né à Budapest en 1957, c’est la poétique architecturale qui constamment renouvelée, en urgence de témoignage. Guitariste, Gabor l’est assurément, mais c’est avant tout un compositeur, non pas auteur des thèmes mélodiques ouverts à l’improvisation entre deux exposés, mais compositeur de grandes formes, entre le Coltrane de Offering et la musique de chambre de David Schnitke et les chœurs d’Arvo Part…. » Franck Bergerot. JAZZ MAGAZINE