Concerts salle Abo & Pass Réservation

Sal La Rocca 4tet - S Belmondo

14 janvier 2020 • 20:00

River Jazz Festival

Sal La Rocca est incontestablement un des meilleurs contrebassistes du pays et plus encore. Celui qui a accompagné Steve Grossman et Lee Konitz entre autre a vu défiler nombre de musiciens fantastique à côté de lui. Il va de soi que le gaillard au bandana sait s’entourer. Sal La Rocca s’est adjoint les services du saxophoniste Jeroen van Herzeele qui trouve là une rythmique de rêve avec Lieven Venken à la batterie. La musique est libertaire, entre standards et compositions, l’influence de Coltrane est fortement présente. Pascal Mohy au Wurlitzer amène une fraîcheur et un groove que lui seul peut apporter. De la folie, de la liberté, parfois à la limite du free. La cohésion est visible sur les visages des musiciens, la musique est bonne. Ça se voit, ça s’entend, ça se sent.
Pour leur prestation au River Jazz, Sal La Rocca invite le trompettiste Stéphane Belmondo. L’occasion pour le 4tet de magnifier encore plus leur musique.

Sal La Rocca contrebasse / Jeroen Van Herzeele saxophones soprano et tenor / Pascal Mohy piano / Lieven Venken batterie sallarocca.com

« Quel bel album. Et quel équilibre. Sal La Rocca s’est bien entouré. Il y a, dans Shifted, le feu et l’eau. L’alcool fort et le thé apaisant. Jeroen Van Herzeele au sax, souvent incandescent, parfois furieux, est toujours intense (« Psalm » et son héritage évident, « Cache-Cash »). Au piano, Pascal Mohy, ce faux romantique (écoutez « Syndrome » par exemple) invente des phrases avec une facilité et une justesse touchantes. Le drumming de Lieven Venken s’adapte à toutes les situations (un véritable caméléon). Shifted, ce sont des compositions vives et profondes, pleines de reliefs et de surprises... Et Sal tient la baraque. C’est le boss. Ça claque quand ça doit claquer et c’est rond à souhait quand il faut évoquer des sentiments avec pudeur (haaa... ce « Bicycle » !).
Une totale réussite. Jazzques »