Danse/cirque Enfants En journée salle Réservation

Ma part d’ombre

26 › 27 avril 2024 • 60'

Mini D Festival
Chorégraphie Sofiane CHALAL / Compagnie CHAABANE

« Être gros et danser.
Mon corps est l’outil de mon art.
C’est la première chose que l’on voit.
On me rencontre deux fois, comme si mon corps prenait toute la place, même la mienne »

Tout public dès 8 ans

« Mon physique est la pièce maîtresse de mon parcours »
Sur scène, un corps hors norme défie les codes de la danse et les lois de la physique. Danseur et chorégraphe, Sofiane Chalal l’assume sans ambages : « On me rencontre deux fois, comme si mon corps prenait toute la place, même la mienne. » Cette dualité presque schizophrène entre sa vie sur scène et sa vie à la ville est le sujet de Ma part d’ombre, son premier spectacle en tant que chorégraphe et son premier solo. Presqu’un rite initiatique, où il est question de sujets très personnels, donc universels : le corps comme allié et ennemi, et le paradoxe, parfois stimulant, parfois douloureux, entre ce que nous percevons de nous-mêmes et ce que voient les autres.
Sofiane Chalal les aborde avec beaucoup de sensibilité, et une gestuelle caractéristique qui charrie à la fois la puissance du hip hop et la fragilité du mime. Aussi à l’aise dans les battles que dans les théâtres, à la fois lauréat de nombreux concours et interprète pour Farid Berki, Brahim Bouchelaghem et Christophe Piret, auteur de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux qui sont autant de courts métrages chorégraphiques, il bouscule toutes les idées reçues et ne rentre dans aucune case. Il se met ici à nu dans une proposition qui mêle danse, texte et image, et explore à sa manière singulière et intuitive la position de l’artiste et la façon dont la scène le transforme.

MA PART D'OMBRE - Cie Chaabane / Sofiane Chalal / Manège Maubeuge from Manège Maubeuge on Vimeo.

[NL]

"Mijn lichaamsbouw is het middelpunt van mijn carrière".
Op het podium trotseert een buitengewoon lichaam de codes van de dans en de wetten van de fysica. Zoals danser en choreograaf Sofiane Chalal het onomwonden zegt : "Mensen ontmoeten me twee keer, alsof mijn lichaam alle ruimte inneemt, zelfs die van mezelf. Deze bijna schizofrene dualiteit tussen zijn leven op het podium en zijn leven in de stad is het onderwerp van Ma part d’ombre, zijn eerste show als choreograaf en zijn eerste solo. Het is bijna een inwijdingsritueel, waarin zeer persoonlijke en daarom universele onderwerpen aan bod komen : het lichaam als bondgenoot en vijand, en de paradox, soms stimulerend, soms pijnlijk, tussen wat we van onszelf zien en wat anderen zien.
Sofiane Chalal pakt deze onderwerpen aan met grote gevoeligheid en een karakteristieke lichaamstaal die de kracht van hiphop combineert met de kwetsbaarheid van mime. Hij voelt zich net zo op zijn gemak in battles als in theaters, is winnaar van talloze wedstrijden en performer voor Farid Berki, Brahim Bouchelaghem en Christophe Piret, en auteur van video’s op sociale netwerken die net zo goed korte choreografische films zijn, hij daagt alle vooropgezette ideeën uit en past in geen enkel hokje. Hier legt hij zichzelf bloot in een voorstel dat dans, tekst en beeld combineert, waarbij hij op zijn eigen, intuïtieve manier de positie van de artiest onderzoekt en de manier waarop het podium hem transformeert.

[EN]

"My physique is the centrepiece of my career".
On stage, an extraordinary body defies the codes of dance and the laws of physics. As dancer and choreographer Sofiane Chalal puts it bluntly : "People meet me twice, as if my body were taking up all the space, even my own. This almost schizophrenic duality between his life on stage and his life in the city is the subject of Ma part d’ombre, his first show as a choreographer and his first solo. It’s almost a rite of initiation, dealing with very personal and therefore universal subjects : the body as ally and enemy, and the paradox, sometimes stimulating, sometimes painful, between what we perceive of ourselves and what others see.
Sofiane Chalal tackles these issues with great sensitivity, and a characteristic body language that combines the power of hip hop with the fragility of mime. As comfortable in battles as he is in theatres, a winner of numerous competitions and performer for Farid Berki, Brahim Bouchelaghem and Christophe Piret, and the author of videos posted on social networks that are as much short choreographic films, he challenges all preconceived ideas and doesn’t fit into any box. Here he lays himself bare in a proposal that combines dance, text and image, exploring in his own singular, intuitive way the position of the artist and the way the stage transforms him.

  • Le 26 avril 2024 à 13:30
  • Le 27 avril 2024 à 15:00

Conception, texte, chorégraphie et jeu Sofiane Chalal
Régie générale, régie lumières Adrien Hosdez (en altern. avec Guillaume Bonneau)
Régie son Nicolas Tarridec (en altern. avec Rémi Malcou)
Scénographie et vidéo Pierre Nouvel
Animation vidéo Bilel Allem
Création sonore Mathieu Calmelet
Création lumières Adrien Hosdez
Co-autrice du texte Anne Lepla
Costumes NINII Fanny Dheygere
Regard intime Michèle Laroque
Regard extérieur Teresa Acevedo
Collaboration artistique Mickaël Phelippeau
Producteur Compagnie CHAABANE
Producteur délégué Manège Maubeuge Scène nationale
Coproducteurs L’échangeur, CDCN - Château-Thierry, La Rampe Scène conventionnée danse et musiques - Echirolles, Les Halles de Schaerbeek,
Le Phénix Scène nationale - Valenciennes, Mars Mons arts de la scène,
Secteur 7, CCDC Urbaines - Maubeuge, Le Bateau Feu Scène nationale - Dunkerque
Avec l’aide de DRAC Hauts-de-France, Ville de Maubeuge
Avec le soutien de Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de- France - Sylvain Groud dans le cadre des résidences d’artistes, Gare numérique - Jeumont, 232U - Aulnoye-Aymeries, FLOW - Centre Eurorégional des cultures urbaines Lille