Événement du 7 octobre 2020

  • (c) D.R.

    Events salle Réservation

    Bernard Friot

    7 octobre 2020 • 19:00 • (120')

    Sécurité sociale et culture : Un autre statut est possible !

    Conférence organisée par le FACIR et Capitane Records avec l’aide du Cinema nova

    Gratuit - COMPLET

    « Pour une sécurité sociale de La culture et un vrai statut des travailleurs et travailleuses culturel(le)s »

    Les crises déclenchées ou amplifiées par La Covid-19 ont changé le monde et révélé encore un peu plus La folie du système de production capitaliste. La catastrophe sociale, écologique et anthropologique a bel et bien commencé.
    Dans ce cadre-là, le secteur culturel compte parmi les secteurs d’activité les plus durement touchés par cette pandémie. Particulièrement, le milieu du spectacle vivant dont l’activité est quasiment à l’arrêt depuis 8 mois.
    Les espoirs de reprises dans un avenir proche semblent minces.
    Les artistes se retrouvent dans une précarité encore plus grande que celle dont ils font l’expérience quotidienne depuis des années.

    - Comment utiliser ce moment décisif pour repenser le fonctionnement d’un secteur tout en ne faisant pas de cette lutte une simple revendication sectorielle ?

    - Comment inscrire la lutte des artistes dans un mouvement plus large de transformation de la société vers moins de marché et plus de sécurité sociale ?

    - Pourquoi et comment établir des ponts avec d’autres luttes : écologie, alimentation, logement, justice sociale, féminisme, lutte contre Les discriminations etc ?

    - Face à l’impossibilité de plus en plus évidente du marché à financer la production culturelle de manière un tant soit peu équitable et durable, comment imaginer La construction d’un nouveau système de subventions de l’investissement culturel ?

    - Comment fonder un nouveau statut de l’artiste qui reconnaitrait celui-ci comme producteur de valeur économique, un statut ouvrant un droit personnel au salaire à la qualification et une carrière salariale sur le modèle de la fonction publique plutôt qu’un statut « frankenstein » de travailleur intermittent-chômeur plus ou moins mal protégé et soumis aux aléas du marché ?

    - Comment repenser les conditions d’accès à ce statut, vu non plus comme une chasse gardée mais bien comme un lieu parmi d’autres d’innovation socio-économique ?

    - Comment sortir de l’impasse dans laquelle des années de libéralisme ont plongés La société et le secteur culturel ?

    Ce sont autant de questions que nous nous poserons collectivement lors de la conférence-débat du sociologue et économiste Bernard Friot membre de l’association d’éducation populaire Réseau Salariat.

    Ouverture des portes à 18:00

    (c) D.R.