Événement du 9 septembre 2021

  • Théâtre salle Réservation

    Tchaika

    8 › 9 septembre 2021 • 60'

    Une adaptation de La Mouette de Tchekhov pour une actrice et une marionnette dans un spectacle multiprimé et marqué par la performance époustouflante de Tita Iacobelli.

    Compagnie Belova-Iacobelli.com

    Un spectacle comme un rêve, pour une actrice et une marionnette. Une ode à la vie et au théâtre.

    Dans les coulisses d’un théâtre, une vieille actrice au crépuscule de sa vie ne sait plus ce qu’elle fait là. S’approchant d’elle, une femme lui rappelle la raison de sa présence : interpréter le rôle d’Arkadina dans “La mouette” de Tchekhov.
    Ce sera son dernier rôle. Sa mémoire fout le camp et si elle ne sait plus tout à fait qui elle est pas plus que son rôle, elle entend assurer la représentation. Dans sa déroute, fiction et réalité s’entrecroisent. Elle tente de suivre la trame de la pièce. Suivent des dialogues avec son fils, les abandons répétés de Trigorine son amant, qui la replongent dans son passé.

    Elle renoue avec la jeune actrice qu’elle fut, avec le rôle de Nina, celui qu’elle préfère, celui de la jeune actrice qui vaille que vaille continue. Voilà Tchaïka luttant, reprenant pied, se créant un nouveau théâtre, un autre espace de jeu et de vie.

    Comme dans La mouette, Tchaïka est entre passé et futur, entre désillusion et espoir, et elle poursuit la route, malgré la déglingue.

    Bande annonce Tchaïka from Natacha Belova on Vimeo.

    Conté sur la trame du rêve, ce spectacle pour une actrice et une marionnette est le premier de la compagnie belgo-chilienne Belova-Iacobelli.

    “…préparez-vous à un voyage d’une heure, à la lisière entre rôle mythique et
    paranoïa, une immersion dans la vie forcément multiple d’une grande actrice
    et dans le jeu comme « possédé » de celle qui l’incarne. Ceci n’est plus une
    pièce mais une cascade de miroirs, une infinie mise en abyme : une vieille
    actrice, au crépuscule de sa carrière, reprend du service sous la forme d’une
    marionnette, à taille réelle, qui n’est autre que le double vieilli de la
    comédienne qui la manipule tout en jouant, elle aussi, plusieurs rôles.

    Catherine Makereel. Le Soir 31 août 2019

    • Le 8 septembre 2021 à 20:00
    • Le 9 septembre 2021 à 20:00

    Mise en scène Natacha Belova et Tita lacobelli
    Regard extérieur Nicole Mossoux
    Scénographie Natacha Belova
    Interprétation Tita lacobelli
    Assistante à la mise en scène Edurne Rankin
    Assistanat à la dramaturgie Rodrigo Gijón
    Assistanat à la scénographie Gabriela González
    La création lumière Gabriela González, Christian Halkin
    La réalisation de décors Guy Carbonnelle, Aurélie Borremans
    Création sonore Gonzalo Aylwin, Simón González
    Musique Simón González d’après la chanson La Pobre Gaviota de Rafael Hernández
    Régie lumière et effets Franco Peñaloza
    Production IFO Asbl
    Production Javier Chàvez
    Teaser Pedro Lorca
    Photos Michael Gálvez
    Une production Ifo Asbl avec le soutien de Financiamiento del Fondo Nacional para la Cultura y las Artes, Chili, de la Fédération Wallonie Bruxelles-arts de la scène-service interdisciplinaire. Co-production Mars-Mons arts de la scène, Théâtre Des Martyrs à Bruxelles, Atelier Jean Vilar à Louvain-La-Neuve.
    Le spectacle a reçu le prix du Meilleur spectacle et de la Meilleure actrice 2018 au Chili (el Círculo de Críticos de Arte de Chile) et le prix du public pour la Meilleure mise en scène au Chili (Premios Clap).
    belova-iacobelli.com